Merveilleux à la pâte à tartiner

Le dessert parfait à partager ou à gourmander en solo !

De la meringue, de la pâte à tartiner, des copeaux de chocolat… Bref, que de bonnes choses !

Bonjour les gourmands (oui je vous ai reconnus ! ^^),
J’espère que vous allez bien. Moi je suis au taquet ! Aujourd’hui trop heureuse de vous dévoiler ma dernière recette en date. Il s’agit ni plus ni moins de la recette du mois en partenariat avec Chocolartisan (Pâte à tartiner). Il y a quelques semaines, lors de notre brainstorming de gourmands, les écureuils de Pâte à tartiner et moi avons voté à l’unanimité pour vous présenter cette petite recette. Mais quel challenge pour moi ! J’avais proposé cette recette en me disant que ce serait une bonne idée pour Noël, mais en réalité je n’en avais jamais réalisé ! Des merveilleux !! Le nom fait rêver, non ? En tout cas, moi ça m’a conquise : lorsque je m’étais mise en quête d’idées recettes à réaliser avec la pâte à tartiner de chez Chocolartisan, cette image de merveilleux m’avait sauté aux yeux et j’avais totalement craqué. Il ne m’en fallait pas plus pour me donner envie de la réaliser. Et quelle serait la période idéale pour la réaliser ? Noël bien sûr !

Merveilleux à la pâte à tartiner - adelepomme.jpg

Évidemment, à la base, pas de pâte à tartiner dans la recette, mais vous commencez à me connaître, j’adapte et je me régale à chaque fois ! Et vous savez quoi ? Comme ça, ça a l’air super dur à réaliser, long, fastidieux, pénible ou que sais-je ? Eh bien croyez-moi ou non : cette recette est super facile et super rapide à réaliser (un peu longue pour ce qui est du séchage des meringues, je le reconnais mais sinon, la préparation est très rapide !). 😀 Moi je l’ai réalisée entre deux couches et trois tétées (Mélody et Méline peuvent en témoigner 😉 ) et ça n’a pas perturbé ma fille pour le moins du monde ^^ Allez je ne vous fais pas saliver plus longtemps… Attention… La tuerie du siècle est en phase d’être dévoilée… Tenez-vous prêts, vous n’allez pas en revenir… Non, vraiment, tenez-vous prêts je vous dis ! Ça y est, vous êtes parés à découvrir ma petite merveille ? Parfait, alors lisez bien la suite et craquez !

Pour 4 à 6 merveilleux à se partager
(un pour deux en général c'est suffisant ;) ) :
  • 100 g de sucre semoule
  • 100 g de sucre glace
  • 100 g de blancs d’oeufs (chez moi, 3 ont suffi)
  • 250 g de pâte à tartiner. Ici j’ai choisi la « Pain d’épices » : restons dans le thème Noël tant qu’à faire ! 😉 Mais vous pouvez utiliser la pâte à tartiner qui vous chante 😉
  • 350 g de crème fraîche liquide entière (30% de matière grasse minimum)
  • 175 g de mascarpone
  • quelques carreaux de chocolat

Merveilleux à la pâte à tartiner - adelepomme-4.jpg

Préparation des meringues :

  1. Pour commencer, nous allons réaliser la meringue : pour cela, dans le bol du robot muni du fouet, mettre les blancs d’oeufs à mousser à vitesse moyenne.
  2. Puis ajouter un tiers du sucre semoule tout en continuant de fouetter. Ajouter un deuxième tiers, continuer de fouetter. Et finir d’ajouter le reste du sucre semoule en augmentant petit à petit la vitesse.
  3. Une fois le fameux bec d’oiseau obtenu (lorsque vous plongez le fouet du batteur dans les blancs et que vous le ressortez, vous devez voir un bec d’oiseau : les blancs sont bien « serrés », ne sont pas « liquides »), ajouter le sucre glace en trois fois à l’aide d’une maryse (spatule souple).
  4. Puis préchauffer le four à 100°.
  5. Mettre la préparation à meringue ainsi obtenue dans une poche à douille munie d’une douille de 0.5 à 1 cm de diamètre environ.
  6. Sur une plaque recouverte d’une feuille cuisson, pocher la meringue : pocher 4 à 6 cercles de 6 à 7 cm de diamètre environ. Sur la même plaque (si vous avez la place 🙂 ), pocher le même nombre de dômes d’un diamètre à peine inférieur. Puis finir de pocher le reste de meringue en faisant de toutes petites meringues.
  7. Enfourner à 100° pour 1h30 environ (à adapter selon votre four). Les meringues sont prêtes lorsqu’elles se détachent toutes seules de la feuille de cuisson.

Préparation de la crème :

  1. Mettre les fouets du batteur, un bol en inox assez large ainsi que la crème fraîche au congélateur au moins 10 minutes avant le début de cette étape.
  2. Dans le bol en inox, verser la crème fraîche et la crème mascarpone. Fouetter le tout jusqu’à obtenir une chantilly plutôt ferme.
  3. Ajouter ensuite la pâte à tartiner et fouetter le tout pour bien l’incorporer. Réserver au frais en attendant le montage (filmer au contact).

Merveilleux à la pâte à tartiner - adelepomme-5.jpg

Montage des merveilleux (attention, vous allez vous en mettre plein les doigts ! :D) :

  1. Prendre une base de meringue et la tartiner de crème à la pâte à tartiner assez généreusement (tout en étant délicat pour ne pas casser la meringue !).
  2. « Enfoncer » un dôme de meringue sur le dessus et tartiner toute la meringue (dessus et autour) jusqu’à ce qu’on ne puisse plus la distinguer.
  3. Enfoncer quelques petites meringues sur tout le tour.
  4. Faire de même pour tous les autres merveilleux.
  5. Râper du chocolat noir à l’aide d’un économe et en parsemer sur le dessus des merveilleux.
  6. Déguster sans plus attendre !

Merveilleux à la pâte à tartiner - adelepomme-2.jpg

Par contre, désolée mais ce n’est pas avec cette recette que vous allez garder la ligne, vous vous en serez rendu compte ! ^^

Ps : c’est de cette recette de fou dont je vous parlais il y a quelques jours. Vous savez, ce dessert pour lequel on se réservait avec ma copine-cobaye lorsque nous avons mangé notre bagel d’automne 😉

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s